27 Temmuz 2020

Un voyage en train : Chapitre 3

Un voyage en train : Chapitre 3Nous remettons nos vêtements, sauf Sofia qui ne remet pas ses bas nylons et me les laisses pour que je les respire. Elle a pris bien soin de les rouler en boule pour que l’odeur de ses pieds, sa chatte et une légère touche d’urine ce mélange. Nous nous asseyions elle pose ses jambes sur moi, met ses bas entre ses orteils et les porte à mon nez. Je n’ai aucune raison de lutter, j’adore toute ses odeurs, et je suis fatigué après nos dernières activité. Il doit encore nous rester six ou sept heure de trajet, les évènements se sont très vite enchainé, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendais durant ce voyage. Sofia à caler sa jambe sur l’accoudoir pour tenir son nylon. Je vais profiter de ce moment de calme pour me reposer un peu avec son odeur dans mes narines.Sofia me réveille, elle à retirer ses bas de sous mon nez, un contrôleur arrive pour vérifier nos billets. Une contrôleuse plutôt je prépare mes affaire, Sofia sort ses billets et les glisses entre les orteils de son pied gauche. Elle commence à faire bouger les orteils de son pied droit, le deux sont toujours sur moi. L’envie de les embrasser et de les avoir dans ma bouche, les sucer, ce fait présente, mais le contrôleur arrive. Je la vois au loin, elle ne doit pas avoir plus de 25 ans.Sofia:- Lèche moi les orteils, t’en a envie et j’ai un planMoi:- Bien MaitresseLa contrôleuse arrive, voie là scène et n’ose pas trop m’interrompre, elle parle à Sofia en hésitant.Contrôleuse:- Bonjour, j’aimerai… contrôler vos billets, s’il vous plaitSofia:- Bien sur vous les avez entre mes orteils servez-vous.Contrôleuse:- Et votre ami ?Sofia:- N’y prêtez pas attention il fait une obsession sur mes pieds.Contrôleuse:- Non, mais est ce qu’il a un billet ?Sofia:- Donne ton billet à la dame mon esclave t’as le mettre aves les miens.Je sors les billets de leurs étuis et je les place entre les orteils encore libres de Sofia. La contrôleuse qui évitait de regarder en direction des pieds de Sofia doit maintenant se focaliser sur eux. Hésitante, elle prend le premier billet, le contrôle, puis le deuxième, le troisième et enfin le dernier. A chaque fois je remarque que son regard s’attarde de plus en plus longtemps sur le magnifique pied de ma maitresse. Lorsqu’elle finit de tout vérifié, elle partit, troublée emportant nos billets sans s’en rendre compte.Sofia:- Ne t’en fais pas elle va revenir et je vais un peu m’amuser avec elle.Effectivement, une demi-heure après la contrôleuse reviens toute gênée.Contrôleuse:- Excusez-moi j’ai pris par erreur vos billetsSofia:- Ce n’est pas grave mes pieds ont dû vous troublerContrôleuse:- Oui, enfin non… Excusez-moi, prenez lesSofia:- Vous savez, vous pouvez les embrasser si ça vous tente.Contrôleuse:- Madame je…Sofia:- Et puis vous me devez bien ça j’aurai pu avoir des ennuis sans mes billetsContrôleuse:- Mais enfin…Sofia:- Vous mourez d’envie d’essayer comme mon ami, faite vous plaisirA ces mots Sofia tend se jambe en direction de la contrôleuse, en la regardant dans les yeux. Hésitante elle pose ses lèvres sur le gros orteil de Sofia et recule aussi tôt.Sofia:- Ne soyez pas timide regardez comment il faut faire.Sofia me regarde, je comprends ce que j’ai à faire. Je prends son autre pied, l’embrasse, le lèche, le met dans ma bouche, la totale.Sofia:- Vous voyez, vous vous amuserez un peu et ça restera entre nous.La contrôleuse s’approche, doucement, pose à nouveau ses lèvres sur le pied de Sofia, l’embrasse plus doucement s’attarde un peu plus sur ses orteils, les lèches.Sofia:- Tu vois ce n’est pas grand-chose, et ça peut être le début d’un grandmoment de détente entre nous, reste un peu.Contrôleuse:- Oui bien sur vous avez raison, c’est l’heure de ma pose de toute façon.La contrôleuse, qui s’appelle Sylvia, se joins à nous sans vraiment savoir ce qui l’attend.Après avoir léché les pieds de Sofia, Sylvia repart.Sylvia:- Je reviens je vais fermer le wagon pour ankara escort que nous ne soyons pas dérangés.Elle revient vite, et retourne s’occuper du pied de Sofia. Elle lèche bien chaque orteil, passe sa langue entre les orteils avec délice. Sylvia:- Vos pieds sont délicieux.Sofia:- Ne t’arrête pas remonte le long de ma jambe et bouffe moi la chatte.L’excitation aidant, Sylvia, continu à déguster les pieds de Sofia, puis remonte le long de sa cheville en prenant bien de la lécher au maximum, arrive sur sa jambe, passe sur son genou. Elle lèche l’intérieur de ses cuisses, la droite, la gauche se rapproche de sa chatte. Elle passe sa langue le long de ses lèvres, et puis s’attarde sur le clito. Sofia gémis, elle se régale. Sofia:- Occupe-toi de notre invité, met lui le cul à l’air et lèche là.Sofia maintient la tête de Sylvia entre ses cuisses, je luis baisse son pantalon, j’embrasse ses fesses, je les fais claquer. Je luis fait descendre sa culote le long de ses cuisses. J’embrasse en suivant le chemin de sa culote. Je luis écarte les lèvres de sa chatte, elles sont bien charnues et je vois qu’elle mouille déjà. Je lui lèche bien la fente, je lèche clito, je suis met un doigt, puis deux, trois, elle se trémousse dans tous les sens, elle mouille énormément. Sofia est en train de jouir, Sylvia lèche tout. Je sens que Sylvia est vraiment au bord de l’explosion. Sofia me fait un signe discret pour arrêter. Sylvia est prête à jouir, mais j’arrête tout sur les ordres de Sofia.Sylvia:- Pourquoi t’arrête ? Continu je vais jouir.Sofia:- Lèche mon cul il vient de servir, tu vas te régaler et je lui dis de continuerSylvia:- Non, mais j’ai jamais fait ça…Sofia se retourne, lui montre son cul qui coule encore de foutre. Je la caresse toujours mais doucement pour qu’elle reste très excitée mais sans jouir.Sofia:- Regarde c’est un menu spécial pour toi, régale et toi en plus tu pourras jouirSylvia s’avant doucement vers le cul de Sofia, hésitante, au fur à mesure de sa progression j’intensifie les caresses pour l’encourager. Elle est à quelque centimètre du cul de Sofia, elle fait une pause, hésitante. Sofia recule, Sylvia se retrouve contre son cul et n’as d’autre choix de lécher le mélange de fluide qui perle. J’intensifie encore plus les caresse pour la rendre bouillante.Sofia:- Elle laisse frénétiquement je crois qu’elle veut jouir.Moi:- Je la laisse jouir ?Sylvia:- Oui je vous en supplie à tous les deuxSofia:- Non attend qu’elle insère bien sa langue dans mon cul je te le diraisSylvia se trémousse dans tous les sens, elle essaye d’aller en arrière pour appuyer encore plus sur mes doigts, sentant sa manœuvre j’arrête tout. Elle grommelle. Elle reprend sa place habituelle. Je reprends les caresses.Sofia:- Je sens sa langue contre ma rondelle attend un peu. Ça arrive. Oui Vas-ycomme ça enfonce la bien ne n’arrête pas et je lui dis de te finir. Voilàlèche bien au fond, tu peux y aller fait la jouir et pince lui le clito.Je prends sont clito entre les doigts lui serre fort, je lui lèche le cul et la doigte. Elle explose de plaisir, bouge dans tous les sens sa chatte dégouline, je lèche toute sa mouille. Je libère son clito, Sofia à jouis par son cul aussi à cause des coups de langue et des mouvement désordonné de Sylvia.Sylvia:- Vous ne m’avez pas épargné, mais c’était bon.Sofia:- Reste encore avec nous profite encore de ton temps libre.Nous changeons tous de place pour une zone a quatre place, Sofia s’assied en face de moi, Sylvia à côté d’elle. Et notre voyage continu.Nous discutons tous les trois de tout et de rien, Sofia toujours en face de moi. Elle tend sa jambe et me caresse l’entre jambe, doucement avec son pied encore dans sa chaussure, tout en discutant. Sylvia ne remarque pas tout de suite ce que fait sa voisine, puis le silence. Je bande énormément bien sûr, c’est l’effet qu’ont les pieds de Sofia sur moi, et Sylvia fixe la scène, bouche bée. Elle est hypnotisée par ce qu’elle voie.Sofia:- Met ta bite à l’air tu pourras plus apprécier.J’obéi à ses ordres mon sexe est beaucoup gonflé. Sylvia commence à se caresser involontairement par-dessus son pantalon. Je vois ses doigts glisser lentement de sa cuisse vers sa chatte, et les passer doucement le long de sa chatte. Je fais un signe discret à Sofia avec la tête, elle regarde le spectacle avec amusement. Sofia tend sont talon vers l’avant, commence à me caresser le gland avec. Elle veut sortir le grand spectacle à Sylvia. Elle pose le talon sur mon urètre, et l’enfonce dedans. Les yeux de Sylvia sont tout étonné devant ce spectacle, elle cette caresse franchement maintenant.Sofia:- Tu devrais toi aussi enlever tes habits pour apprécier et nous faire partager.Comme en transe, et d’un seul mouvement, elle enlève son pantalon, ses sous-vêtements et se retrouve cuisse grandes ouvertes à se masturber frénétiquement. Sofia enlève son talon de ma bite, se déchausse, passe son pied le long de mon sexe. Coince mon organe bien dur entre deux orteils et commence à me branler, doucement pour ne pas me faire trop vite exploser.Sylvia gémie, elle est excitée par ce spectacle qu’elle n’avait jamais vu. Sa chatte dégouline, et j’aperçois ses tétons bien durs.Sofia:- Assied toi en face, arrête de te toucher et laisse-toi guider.Toujours sous l’excitation, Sylvia obéis sans se poser de question, s’assied à côté de moi, et écarte les jambes le plus qu’il lui est possible. Sofia continu doucement de me branler, et de l’autre pied, pose son talon aiguille sur le clito de ma voisine, elle joue avec au début, tourne autour, fait un mouvement de haut en bas en le touchant bien, à chaque action, Sylvia gémis.Sofia:- Tu n’as pas le droit de te toucher laisse bien tes mains sur les accoudoirsPuis Sofia descend le long de son sexe, toujours avec son talon, rentre dans sa chatte, fait quelque va et viens, et ressort son talon. Maintenant c’est au tour de l’avant de la chaussure, Sofia insiste bien entre les lèvres de Sylvia, force un peu le passage dans sa chatte et presse bien sur son clito. Sylvia ne sait plus où donner de la tête, elle éprouve un mélange de plaisir alterner d’un peu de douleur. Elle mouille à fond, se trémousse sur son siège.J’aperçois brièvement au milieu de toutes ces actions que Sofia n’est pas en reste pendant qu’elle nous masturbe tous les deux, elle en profite aussi pour s’occuper de sa chatte et au vue de son humidité elle adore ce qu’elle nous fait subir.Sofia:- Ma chère enlève ma chaussure avec tes dents, que tu sens bien mes orteils.Sylvia se penche, ouvre grand la bouche pour att****r la chaussure, dans un instant de malice Sofia force bien l’entré la pointe de la chaussure étant bien chargé de fluide, elle est obligée de s’en délecté. Elle arrive quand même à retirer la chaussure du pied de ma maitresse. Sofia pose, doucement son gros orteil sur le clito de Sylvia, elle ne s’attendais pas à ça, elle est… électrisé. Elle pousse un cri de plaisir. Sofia continu à caresser son clito ainsi, elle appuie bien dessus, Sylvia écarte encore plus les cuisses comme invitation à aller plus loin. Le pied de Sofia glisse vers l’entrée de sa chatte, elle dégouline, elle adore ce qu’elle subit. Le pied de Sofia se fraye un chemin, doucement on peut suivre sa progression aux gémissement de Sylvia, elle est prête à exploser, la jouissance arrive. Sofia arrête tout.Sofia:- Remet ma chaussure et suce le pendant que je le masturbe.Sylvia ne pensant qu’as la jouissance qui l’attendais exécute très vite ces ordres. Je me retrouve avec le pied de Sofia qui monte et descend avec ma bite, la bouche de Sylvia qui me lèche et suce le gland, et qui doit avoir de temps en temps aussi le pied de Sofia sous la langue. Je vais exploser dans la bouche de Sylvia, en même temps je vois l’autre pied chaussé de Sofia qui caresse la vulve de ma suceuse, Sofia se masturbe frénétiquement aussi, contre toute attente, Sofia insère son talon dans le cul de Sylvia qui explose de plaisir sous la surprise, elle jouit énormément, sous cette impulsion je me vide dans la bouche de Sylvia qui n’en perd pas une goute, viens enfin le tour de Sofia qui pousse aussi de long râle de plaisir.Tout le monde est exténué, mais Sylvia nettoie les sois disant goute de sperme tombé sur le pied de Sofia qui la regarde faire d’un œil satisfait.Les chaussures de Sofia sont comme neuves. Sylvia veut remettre son pantalon mais Sofia lui interdit. Notre chère contrôleuse est vraiment obéissante maintenant. Elle s’assied à côté de moi, la chatte à l’air libre, Sofia lui écarte les jambes de son pied. Elle se laisse faire, sa chatte est toujours humide, elle est toujours extrêmement excitée. Je prends l’initiative de la caresser, pour la maintenir dans son état d’excitation. Je pose doucement un doigt sur son clito humide et bon gonflé et je le caresse délicatement en faisant de petit cercle. Sofia s’amuse de voir cette scène et fait passer, doucement sont pieds à l’intérieur des cuisses de Sylvia. On voie notre nouvelle amie fermer les yeux sous ces caresses.Sofia commence, très lentement à se rapprocher de la fente humide, j’en profite pour accélérer, très légèrement le rythme de mes caresses. Notre proie ce tortille légèrement et pousse quelques petits gémissements. Sofia fait maintenant le contour de la fente, avec son pied chaussé, elle prend bien le temps de passer sur les lèvres. J’accélère encore le rythme. Finalement la chaussure arrive dans le sexe de Sylvia qui gémi bruyamment tout en se faisant caresser de plus en plus vite.Sofia, arrête tout, cette lève et sans que personne n’a eu le temps de dire quoi que ce soit, viens fourrer sa tête entre les cuisses de Sylvia et mange la chatte. J’arrête mes caresses sur le clito pour laisser libre champ à Sofia, me lève et je viens me placer en face d’elles pour profiter de la vue. Une fois en place je découvre que Sofia est toujours le cul à l’air. J’ai une idée. J’en profite pour la déchausser, occupée à bouffer une chatte, elle ne dit rien. Je fais signe à Sylvia qu’elle maintienne sa tête sur sa chatte. Le moment ou les rôles s’inverse arrive. Je prends une chaussure de Sofia, je la plaque contre sa rondelle, Sofia est surprise, quand elle veut se dégager Sylvia la maintient. Je l’encule avec sa propre chaussure. Elle pousse un râle de plaisir.Sylvia relâche son étreinte amusée à l’idée que Sofia puisse subir ce qu’elle a vécu.Sofia:- Et bien mon salop… Commence ce que t’as fini encule moi.Je n’écoute pas Sofia, je fais des vas et viens dans son cul avec chaussure. Elle continu de lécher Sylvia. Je la vois sucer son clito, mettre sa langue dans sa fente, au fur et à mesure que j’accélère elle a de plus en plus de mal à rester concentré sur son travail. Au bon de longues minute, je baisse mon pantalon, je retire la chaussure du cul de Sofia, et je presse ma bite contre sa rondelle. Lorsque mon sexe est rentré Sofia pousse un long râle de plaisir.Moi:- Vous êtes une grosse truie qui aime ce faire enculer en faitSofia:- Oui ça m’excite t’arrête pasJe m’applique à limer le cul de Sofia, incapable de lécher Sylvia, qui commence à furieusement se masturber. J’accélère, je ralentie, je donne de grand coup de rein, Sofia est aux anges, elle se caresse le clito pour se stimuler encore plus. Je me vide dans le cul de Sofia sans la prévenir comme dans un vulgaire sac à foutre, en sentant ce liquide chaud la remplir Sofia jouie aussi devant le regard de Sylvia qui se fini à la main avec succès.Tout le monde fini par s’habiller, Sylvia ajuste sa tenue de contrôleuse, vérifie que tout est en ordre.Sylvia:- J’aimerai que tous les passagers soient comme vous deux je me suis éclaté.Je dois reprendre le service Si vous devez reprendre ce train, ne m’oubliezpasSylvia ouvrit le wagon et reparti à son travail.Sofia et moi échangeons nos coordonnées, notre train est presque arrivé, mais nous resterons en contact pour s’éclater à nouveau.FIN

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

pendik escort maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan illegal bahis güvenilir bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri bettting sites ankara escort porno izle webmaster forum bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort manisa escort sakarya travesti izmir escort