11 Ekim 2020

Avec ma mère à la plage

Avec ma mère à la plageBonjour,J’ai 26 ans et je fantasme sur ma mère, une belle brune de 51 ans bien formée.Depuis ma plus tendre enfance, ses seins m’ont toujours attiré. Il faut dire qu’un 95D offre bien des envies!!J’aimais aller à la plage avec mes parents lorsque j’étais enfant, je pouvais ainsi voir une femme en tenue excitante. A cette époque je n’avais pas les idées que j’ai actuellement!En grandissant des idées me sont venues à l’esprit, des idées comment dire, déplacées! J’ai alors décidé de passer à l’acte.L’été dernier quand l’opportunité d’aller se baigner en famille s’est présentée, je l’ai tout de suite saisie.Mon père ne put venir avec nous, je partis donc seul avec ma mère. Elle avait mis son maillot de bain une pièce noir. Cela lui donnait un petit côté femme fatale!Une fois à la plage nous partîmes tout de suite à l’eau, cette dernière n’était pas si chaude que cela et je vis les tétons de ma mère qui commençaient à pointer.Je ne pouvais pas enlever mes yeux de ce phénomène si merveilleux. A ce moment là, j’entendis un “hum” qui me sortit de ma vision: ma mère m’avait surpris en train de la déshabillait du regard! Elle me dit “tu veux que je t’aide! Tu es bien le digne fils de ton père, tiens!!”Je devins rouge et m’éloignais d’elle à la nage le plus rapidement possible. Tout en nageant je repensais à cette vision et une érection commença à venir.Au bout de 10 minutes ma mère revins vers moi et m’interpella : “tu sais pour tout à l’heure, c’est pas très grave, c’est naturel, mais tu devrais vraiment penser à trouver une copine, quelque chose de sérieux quoi! Hein mon grand.” Sur ce elle s’approcha et me serra pour me faire un baiser sur la joue. Je sentis alors son opulente poitrine se serrer contre moi. Mon érection ankara escort commença à revenir à la charge. Je ne sais pas si elle la sentie mais elle me dit soudain “j’ai envie de faire pipi, je vais m’éloigner un peu”Je lui laissais une minute d’avance puis je décidais de la rejoindre. Elle se trouvait dans une crique où elle touchait pieds, dos à moi. Je m’approchais lentement et lui dit “alors ça fait du bien!” elle émit un cri de surprise tout en se retournant et me répondit “ah c’est toi mon grand, tu m’as foutu une de ces trouille”. “Ah bon et pourquoi, t’avais peur que ce soit un fou” répondis-je en rigolant. Je m’approchais d’elle en faisant une tête stoïque et lui dit “il serait venu vers toi comme ça et t’aurais attrapée de cette façon” tout en la saisissant. Elle me dit alors “arrête tu fais mal et en plus t’es pas drôle, y a des gens à qui ça arrive!” Pour me faire pardonner je lui fis un câlin, nous étions alors presque sur la plage de la crique, seul!Tout en la serrant, mon sexe redevint tendu et cette fois-ci pas de doute, elle le ressentait contre son ventre. “C’est moi qui te fait cette effet mon grand!” avec un grand sourire aux lèvres. “Ou..oui” balbutiais-je “désolé, mais tu me fais de l’effet” petite pause ” j’aimerais te demander quelque chose, mais avant tu dois me promettre de pas t’énerver, ni me frapper. Et si tu acceptes, je ferais tout ce que tu voudras.” Elle me regarda droit dans les yeux, réfléchit 3 secondes qui me parurent une éternité et me lança un “vas-y je t’écoute”.”Voilà est-ce que je peux voir et toucher tes seins”. Je n’en revenais pas que ces mots soient sorti de ma bouche et qui plus est à ma propre mère, mais trop tard pour faire machine arrière. Elle ne dit rien pendant 10 longues secondes, escort ankara son regard était plongé dans le vague, puis elle me fixa et dit “d’accord, mais tu feras tout ce que je voudrais de A à Z”. Mon cœur faillit exploser!!Je la pris par la main, l’emmena sur le sable et la fit s’asseoir dos contre un immense rocher. Je commençais alors à lui masser les seins à travers le maillot. Je touchais enfin cette masse si magnifique et mystérieuse qui depuis toujours me fascinait tant. Ils étaient gros et fermes. Je me mis à titiller ses tétons à travers le maillot, je les sentais se durcir. Elle commença à gémir puis je descendis une bretelle qui laissa échapper un énorme sein rond sur lequel trônait une sublime aréole. Son téton pointait vers moi, je me précipitais dessus et me mit à le mordiller. Elle gémit de plus belle. Je continuais de caresser l’autre sein à travers le maillot tout en jouant avec ma langue sur celui que j’avais en bouche. D’un geste, je glissais ma main à l’intérieur du bonnet et fit ressortir le sein et son téton gonflé par l’excitation. Je pris alors les seins dans mes mains et me mit à frotter le visage entre. J’avais l’impression d’être dans un rêve! Je les caressais, les léchais, les titillais; ma mère, elle, fermait les yeux et gémissait. Puis, emportais par la ferveur de l’i****te, j’entrepris de glisser ma main vers son sexe. Elle l’attrapa, ouvrit les yeux et me lança “pas pour aujourd’hui mon grand, peut-être une autre fois, mais pas maintenant”. Elle souriait comme jamais je ne l’avais vu.Elle regarda vers le bas de mon short et murmura dans le creux de mon oreille “tu bandes encore mon grand, t’aimerais te soulager sur eux?”Oh mon dieu, ma mère me proposait d’éjaculer sur ses sublimes seins!!”Oui, ankara escort bayan si ça te dérange pas.” “Grand bêta, si je te le propose c’est que ça ne me gêne pas!”Elle se mit à genoux et commença à baisser mon maillot. “Eh bien mon grand, je vois que maman fait de l’effet, aller je vais te donner un coup de mains”Elle empoigna mon sexe, qui soit dit en passant est de taille normal, et débuta un lent vas et viens. Je regardais ma mère agir de manière attentive à ses gestes, ses seins rebondissaient et tremblaient à chaque mouvement.Elle frotta alors mon gland contre sa poitrine, allant des tétons jusqu’aux flancs. La peau était aussi douce que le geste, puis elle arrêta se mouvement entre ses deux attributs et enserra mon pénis contre ses seins. Elle me regarda dans les yeux, je compris tout de suite ce qu’elle voulait dire. Je commençais à bouger du bassin de manière saccadée jusqu’à ce que les premières gouttes de sperme coulent. A ce moment là je me retins d’envoyer ma semence et ma mère, comme si nos pensées ne faisaient qu’une, me présenta ses atouts charnels. Je relâchais la pression et dans un grand râle envoya le liquide sur ma mère, particulièrement la poitrine mais quelques gouttes la touchèrent au visage.Elle sourit et se redressa, me regarda remonter mon short puis attendant que je la contemple, se mit à lécher sa poitrine, la nettoyant ainsi de toute trace. Elle passa ensuite ses doigts sur son jolie minois et récupéra les gouttes de sperme, elle s’empressa de les mener à sa bouche. “Il a la même consistance que celui de ton père! Tu veux les embrasser une dernière fois?” Je ne me fis pas prier et je me mis à lécher une dernière fois (avant la prochaine!) les tétons.Puis elle se rhabilla et nous repartîmes à pieds vers la plage.Arrivé à la voiture elle me dit “n’oublies pas, maintenant c’est toi qui va faire ce que je veux, donc tu prends le volant pour renter pendant que je vais me reposer un peu!”Ainsi s’achève la première partie de mon récit.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

pendik escort maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan illegal bahis güvenilir bahis canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri bettting sites ankara escort porno izle webmaster forum bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort manisa escort sakarya travesti izmir escort